Plan du site

-- Departement Langues et Cultures --

Japonais

 

  YÔKOSO (Bienvenue) au Département de Japonais





Le Mont Fuji, point culminant dressé au centre de son territoire : le Japon est un archipel volcanique entouré de l'océan Pacifique, de la mer du Japon, de la mer de Chine orientale et de la mer d’Okhotsk. Il se situe au point de concours de plusieurs plaques tectoniques à l'origine de nombreuses manifestations volcaniques. L’archipel japonais se compose de quatre  îles principales, Honshū, Hokkaidō, Kyūshū et Shikoku, et de milliers de petites îles. Le Japon est peuplé de 127 768 000 habitants (chiffre 2006). 

Le japonais est la langue officielle du Japon. Il est également utilisé par la diaspora nippone, notamment à Hawaï et en Amérique latine. Le japonais a longtemps été classé dans la famille ouralo-altaïque comme le coréen, le toungouse, le mandchou, le mongol et le turc. Mais de nos jours, cette théorie est remise en question ; le japonais est aujourd’hui généralement considéré comme langue isolée.

 
Le Japon se dit en japonais Nihon ou Nippon, composé de deux caractères chinois désignant  le soleil et l'origine. Ce terme sino-japonais désigne le Japon vu de la Chine, en raison de la position géographique relative des deux pays : le Japon est le pays où se lève le soleil : c’est de là que vient l'expression « pays du soleil levant ». Le drapeau du Japon est appelé "Hinomaru" (disque solaire) ; le disque rouge central symbolise le soleil.
 
Depuis la Seconde Guerre mondiale  le Japon a progressé à un rythme très important jusqu’à devenir le deuxième pays économique du monde, derrière les États-Unis. On a ainsi pu parler de « miracle japonais ». Les jeux Olympiques de Tōkyō en 1964 ont joué un rôle d'accélérateur à cette forte croissance. Ces progrès ont principalement pour causes la présence initiale d'une main d’oeuvre très qualifiée, la coopération entre l’État et les entreprises, une production tournée vers l’exportation, notamment vers l' Asie et l' Amérique, une forte éthique du travail, une maîtrise des hautes technologies, et également la relative faiblesse des dépenses militaires auquel il faut ajouter une forte idéologie. '

Entouré de pays fortement peuplés à bas coup de main d’œuvre, le Japon investit résolument  sur les technologies du futur. Par exemple, la robotique est une grande force de l'économie à long terme : 410 000 des 720 000 robots industriels du monde sont au Japon, qui devient ainsi le véritable leader mondial de l'industrie de la robotique.
 
Puissance économique, le Japon est également un pays où les arts ont toujours tenu une place très importante et originale : art floral (ikebana), cérémonie du thé (cha-no-yu), arts martiaux (kendo, judo, haikidi, karate..), cinéma (avec des metteurs en scène comme Takeshi Kitano, Akira Kurosawa, Yasujirō Ozu, Hayao Miyazaki, Isao Takahata, Shōhei Imamura..), littérature (Yasunari Kawabata, Kenzaburo Oe, Yukio Mishima, Junichiro Tanisaki..), pour ne citer que les plus connus.

L’originalité de la culture japonaise se décline aussi dans tous les aspects de la vie quotidienne, par exemple, la cuisine : sushi, sashimi... qui connaît un véritable essor en France notamment.

La qualité de la vie du Japon se reflète sur l' espérance de vie, qui est la plus élevée au monde puisqu'elle était estimée en 2006 à 85,81 ans pour les femmes et à 79,00 ans pour les hommes.
 
Le Japon et la France ont tissé leurs premiers liens dans la deuxième moitié du XIXème  siècle : le 9 octobre 1858 était signé le « Traité de paix, d’amitié et de commerce » franco-japonais. En 2008 de nombreux événements seront organisés pour commémorer ce 150ème anniversaire, bonne occasion pour étudier le japonais et contribuer ainsi au rapprochement entre la France et le Japon.

Crédit photos de gauche à droite : "Mt. Fuji, Yamanashi" (© JNTO), "Shinjuku, Tokyo" (© JNTO), "Sushi" (© JNTO), "Tea Ceremony, Tokyo" (© JNTO)

Retour